Cultiver des relations positives : une source de bonheur !

Nous sommes des animaux sociaux ! Nos relations ont un impact énorme sur notre bonheur et notre bien-être. Le choix et la façon dont nous vivons nos relations sont des éléments essentiels à notre bonheur et cette thématique des relations sociales est systématiquement traitée lors d’un accompagnement en psychologie positive.

Alors comment tirer le meilleur parti de nos relations ? Comment les rendre enrichissantes, positives ?

Une relation choisie apporte forcément quelque chose de positif ; sinon aucun intérêt de choisir ! Nos relations de couple et nos amis doivent donc répondre à ce critère ; il ne s’agit pas forcément d’un apport positif concret, matériel, mais plutôt de quelque chose de l’ordre de l’humeur. Comment je me sens à l’idée de voir cette personne ? Ai-je envie de passer du temps avec elle ? Ai-je envie de lui raconter ma vie, lui confier mes secrets ? Comment je perçois le regard qu’elle a sur moi ? Est-ce respectueux ? Agréable ? Sommes-nous dans une relation d’égal à égal ? Est-ce que cette personne me soutient dans mes choix, sans me juger ? Est-ce que je peux être tout à fait moi avec cette personne ? Ai-je confiance en elle ?

Voici pêle-mêle quelques questions que nous pouvons nous poser pour faire le point sur nos relations.

Et alors…, comment faire si on a l’impression que nos relations – ou certaines d’entre elles -, ne sont pas positives ? Et bien il faut travailler sur soi 😉

En effet, les notions de confiance en soi et d’estime de soi interviennent fortement dans le choix des personnes dont nous nous entourons. Tout cela se fait de façon inconsciente bien entendu, mais globalement nous recherchons instinctivement la compagnie de personnes dont l’estime d’elles-mêmes est comparable à la nôtre. Si elle est élevée, la relation a plus de chance d’être positive. A l’inverse, une faible estime de soi prédispose davantage à accepter de ne pas être respecté, voire d’être carrément mal traité, parce que la valeur qu’on se porte est faible et que le respect qu’on se porte l’est tout autant… c’est un cercle vicieux !

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de travailler sur la confiance en soi, l’estime de soi et le bonheur de façon générale. Nous sommes génétiquement plus ou moins disposés au bonheur, pour environ la moitié de celui-ci… ce qui signifie que nous pouvons prendre le contrôle sur la moitié restante ! Notamment en décidant de nos relations, pour qu’elles soient positives et qu’elles nous tirent vers le haut, et en faisant les bons choix de vie, ceux qui nous correspondent !

Se faire accompagner peut aussi être utile et permet de se mettre sur la bonne voie.

Si vous souhaitez aller plus loin sur ces thématiques, en fonction de votre situation personnelle, contactez-moi 😉

A très bientôt !

Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut