Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Suivre sa voix / sa voie…

J’ai envie de vous parler aujourd’hui de l’intuition ; cette petite voix intérieure, au niveau du cœur, qui nous parle, et que nous entendons, que nous écoutons…, ou pas.

En Ayurveda, cette petite voix du cœur est directement reliée à notre moi profond, notre « atma », notre âme. Et cette voix prend toujours la parole pour nous éclairer, nous protéger, nous montrer la voie, le chemin qui est le plus juste pour nous. D’où le titre de ma publication où finalement suivre sa voix encourage à suivre sa voie 😉

Pourtant, les conditionnements conscients et inconscients auxquels nous sommes confrontés dès le plus jeune âge : famille, culture, religion, société… bref tous ces conditionnements qui nous façonnent, peuvent avoir tendance à nous déconnecter de notre intuition et de cette petite voix intérieure. A nous donner l’illusion que les meilleurs choix que nous pouvons faire sont ceux de la raison, du cerveau, et non ceux de l’intuition, du cœur.

Or ces deux notions ne devraient pas être en opposition : le cœur et la raison ont besoin d’être alignés pour que nous ressentions du bien-être. Lorsque la raison et l’intuition ne sont plus alignées, la tentation est grande de faire taire sa petite voix intérieure, de faire comme si elle ne parlait plus, et c’est une source de mal-être.

Une source de sensations du type « qu’est-ce que je fais là ? », « pourquoi j’ai fait ça ? », « pourquoi j’ai dit ça ? ». Notre intuition la plus profonde nous fait sentir que nous ne sommes plus alignés, qu’il y a une incohérence entre nos valeurs, ce que nous ressentons au fond de nous, ce que nous pensons, et notre comportement, notre façon d’agir ou de parler. Comme si nous nous compromettions. Une sensation de déséquilibre, d’être bancal… qui génère une sensation de malaise.

Car l’intuition ne trompe pas, ne trahit pas. Si votre voix intérieure se manifeste, c’est qu’elle a quelque chose à dire et qu’il faut l’écouter. Car cette voix intérieure, du cœur, ne parle pas pour ne rien dire, elle est même assez peu bavarde ; quand tout est OK, elle garde le silence, c’est même cela qui rend sa parole si précieuse.

Elle n’est pas comme le mental, qui peut avoir tendance à s’agiter, à trop parler, à vouloir nous inquiéter, nous faire douter ; le mental se situe d’ailleurs clairement dans la tête, pas dans le cœur, on le sent bien quand il s’agite, on se prend naturellement la tête.

L’intuition est à l’inverse discrète, mais absolument honnête et authentique, nichée au niveau de notre poitrine.

Voici donc pourquoi j’avais envie aujourd’hui de porter la voix de notre petite voix intérieure : pour que vous lui accordiez l’attention qu’elle mérite, que vous l’entendiez et que vous l’écoutiez pour avancer sur votre voie, votre chemin, et retrouviez votre alignement, votre équilibre, qui se traduira par une sensation de mieux-être, de bien-être et de sérénité.

C’est un chemin qui peut être difficile pour certains, mais vous avez tout à y gagner. N’hésitez donc pas à explorer les méthodes qui vous permettront le mieux de vous reconnecter à votre voix : méditation, écriture, sophrologie, yoga… et à vous faire accompagner, guider si besoin.

Dites-moi si cette publication vous parle, si vous vous sentez relié à votre intuition ou si vous pensez vous en être éloigné…

A très bientôt 😉

Belle semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut