Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Quelques pistes pour passer de belles fêtes de fin d’année en famille !

Ça y est les fêtes de fin d’année sont presque là, avec son lot d’éventuelles préoccupations : fixer les menus, boucler les cadeaux, pas franchement envie de revoir cette vieille tante qui vous agace, pas envie de vous gaver et de prendre 3 kilos…

Comment faire de cette période juste un moment de fêtes, de trêve et de bons moments partagés ? Comment ne pas laisser l’angoisse, l’appréhension prendre le dessus et gâcher la fête ?

La première règle est de ne pas mettre d’attente sur les moments que vous avez prévus : laissez-les juste arriver, se dérouler juste pour ce qu’ils sont : une réunion de famille. N’espérez pas que votre tante de 84 ans ait changé, il y a peu de chance que ça arrive, et réjouissez-vous plutôt qu’elle puisse encore être là. N’attendez pas qu’il y ait vos biscuits de Noël préférés que fait si bien votre mère, demandez-lui plutôt la recette et préparez-les vous-mêmes, et faites-en profiter tout le monde. Passez de l’attente à l’action. Ça change tout ! Et profitez d’être ensemble.
Et pour ceux qui sont seuls, ou qui n’ont vraiment pas envie de réunion de famille, se rendre utile le soir de Noël peut être source de satisfaction et de bien-être ; œuvrez dans une association, invitez votre voisin seul lui aussi à dîner…, bref tentez une expérience avec quelqu’un ou avec un groupe !

La deuxième chose qui me vient à l’esprit pour une fête réussie est le partage : répartition des courses, partage des tâches… La participation de tout le monde à l’événement permet à chacun d’y trouver sa place, de se responsabiliser, de ne pas être renvoyé à sa place d’origine dans la famille, la fratrie… Les retrouvailles induisent souvent cela : les enfants restent toujours des enfants aux yeux de leurs parents, même s’il y a maintenant des petits-enfants, et finalement, quoi de plus normal ? Sauf que c’est souvent ça qui est source de stress, de « moi je suis pas fan des fêtes de fin d’année, ça m’angoisse… ». Mais ce phénomène peut être atténué, au moins dans une certaine mesure, en s’affirmant. Par exemple en osant dire à maman, LA chef de projet des repas de Noël, que c’est vous qui gérez le dessert, que vous tenez à préparer quelque chose. Car souvent ce sentiment que « c’est toujours pareil », que les choses sont figées et que les places seront toujours les mêmes – l’aîné(e), le(a) petit(e) dernier(e), le(a) préféré(e), celui/celle qui gère tout… – est nourri par tout le monde. Personne ne fait véritablement quoi que ce soit pour que ça change. S’affirmer, exprimer ses souhaits, ses besoins, de façon factuelle et bienveillante, est une bonne façon de faire bouger les lignes et de se sentir mieux dans une réunion de famille.

Enfin, il est impossible de parler des fêtes de fin d’année sans évoquer l’hygiène alimentaire… ! Cette période est souvent synonyme de « grosse bouffe ». Eh bien là encore ce n’est pas une fatalité ! Comment échapper aux trop gros repas, au foie encombré et aux kilos en trop ? D’abord en le voulant, car finalement c’est sympa de manger bien et beaucoup pendant une petite période… Ce sont les fêtes après tout ?! Alors assumez, profitez sans états d’âme de cette période où les excès sont permis (sans trop exagérer 😉), vous pourrez faire une bonne cure de légumes et de sport en janvier. Ou bien, si c’est vraiment trop pour vous, arrêtez-vous quand c’est le bon moment pour vous, et restez présent(e), continuez à partager le moment de fête, de convivialité, mais ne consommez plus !

Vous pouvez aussi éviter les abus en mangeant et en buvant en conscience… Vous verrez que vous réduirez forcément les quantités, en prenant conscience naturellement que vous êtes tout à fait rassasié et que ça suffit.
Alors comment manger et boire en conscience ? Eh bien d’abord en « allumant » tous ses sens : regardez la jolie table, la belle assiette, les différentes couleurs, les bulles dans la coupe de champagne… Ensuite, prenez le temps de sentir les assiettes, les verres, repérez les différentes odeurs, touchez et découvrez les différentes textures. Et enfin goûtez… et pour bien sentir toutes les saveurs et assurer une bonne digestion… mâchez bien chaque bouchée (idéalement 20 fois chaque bouchée) !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année !

Faites le bilan de cette année et préparez vos objectifs pour l’année prochaine…

Et n’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire 😉

A très vite !

Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut