Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

La maternité

J’ai envie de vous parler de maternité, de grossesse, de femmes enceintes !

J’ai un plaisir tout particulier à accompagner des clientes autour de la périnatalité ; les formations que j’ai choisies conviennent bien aux futures mamans et j’ai souvent l’occasion de les masser ou de leur proposer des séances de sophro.

La maternité est un moment particulier dans la vie d’une femme. L’homme a aussi tout son rôle à jouer bien entendu, dans le projet global de décider de faire un enfant, de fonder une famille, un foyer. Mais je resterai ici concentrée sur la femme par rapport au fait qu’elle vit corporellement la maternité.

C’est elle qui vit et qui ressent les hormones, la transformation de son corps, elle qui partage son corps et qui mérite une attention toute particulière tout autour de cette période composée de hauts… et de bas.

Tout d’abord arriver à être enceinte peut déjà être une aventure difficile, qui nécessite d’être accompagnée, puis la grossesse, l’accouchement, et le post partum. Le suivi médical est globalement bon en France, les femmes ont la chance d’être suivie régulièrement pour garantir que tout se déroule bien sur le plan médical : la maman et le bébé sont régulièrement suivis et observés pour s’en assurer. Mais il est important de trouver aussi des temps d’écoute, de se sentir comprise, épaulée tout au long de cette période de transformation profonde. S’accorder du temps et de l’attention pour se rassurer, s’apaiser, se faire du bien, pouvoir poser tout ce qui doit être posé.

La grossesse est à la fois un moment de bonheur intense tant la perspective de rencontrer son enfant est magique, mais cela peut être aussi des douleurs, des pertes de repères, des angoisses tant la révolution qui s’opère en nous est immense. Pouvoir confier ses douleurs, ses doutes, ses peurs est important pour vivre sereinement sa maternité et sa « périmaternité », pour se sentir solide et avoir confiance en soi. Trouver des oreilles attentives, bien attentionnées, dans son entourage ou en consultant des thérapeutes complémentaires au suivi médical peut permettre de déployer tout le potentiel de bonheur induit dans la grossesse, en faisait baisser la pression, en désamorçant des peurs, des angoisses… et cela pendant la grossesse, mais aussi après la naissance du bébé.

Car c’est précisément là que les femmes peuvent se retrouver démunies, se sentir plus seules, se poser des tas de questions. Autrefois, la jeune maman était très entourée des autres femmes de la famille, du village. Aujourd’hui, très souvent, la jeune maman se retrouve assez seule après avoir quitté la maternité alors que c’est là qu’elle a le plus besoin d’être soutenue, accompagnée, pour partir du meilleur pied dans sa nouvelle vie de jeune maman. Et cela que ce soit pour le premier enfant ou le(s) suivant(s). Les grossesses, les naissances et surtout les bébés sont uniques, et il est possible, et c’est OK, de se sentir perdue à n’importe quelle grossesse / naissance, y compris si ce n’est pas la première !

Alors soyons tous à notre niveau, que nous soyons professionnels de l’accompagnement ou pas, attentifs aux jeunes mamans qui peuvent nous entourer. Soyons bienveillants et solidaires en leur apportant, chacun à notre niveau, un peu d’aide ou de soutien. Cela ne tient pas à grand-chose : un sourire, les aider à porter quelque chose, leur tenir une porte pour laisser passer la poussette, les laisser traverser sur les passages piétons…


Bonne semaine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut